La Corée du Sud s’entiche du pain (trophée de la coupe du monde de la boulangerie)

Prenez des gamins apprentis dans des boulangeries. Pour les faire rêver, organisez des concours nationaux, internationaux et mondiaux. Vous avez là, la recette pour stimuler les jeunes générations gavées d’images et qui afficheront leurs trophées sur les réseaux sociaux. C’est ce qui s’est passé à Villepinte lors de la 9e coupe du monde de la boulangerie (sic) fondée en 1992 pour promouvoir le pain de qualité dans le monde. Les Français se croyant les plus grands amateurs de pain grâce à leur baguette fétiche en ont pris pour leur grade : ce sont des Coréens qui ont raflé la mise le 6 février 2016 lors du salon Europain. Devant les Français et les Taïwanais.

En fait, les gagnants sont des maîtres-confiseurs.  Yong-joo Park, Jong-ho Kim et Chang-min Lee ont mis au tapis (pétrin) douze équipes venues des quatre coins du monde. Il fallait confectionner des baguettes, des pains, des viennoiseries sucrées et salée, monter une pièce artistique sur le « sport représentatif » de leur pays d’origine.

3d926f7af3c4fd0fb01f0397dc3558e1Les Sud-Coréens ont présenté un ébouriffant totem de pains qui représentent un archer à cheval (à gauche). Qui leur a valu la plus haute marche du podium, la première fois depuis la création de cette coupe. Devant les Japonais gagnant en 2012, la victoire avait un goût de revanche, d’autant qu’ils n’étaient pas sur le podium cette année. Sont-ce les élections qui ont mis en avant les Taïwanais et leur batteur de baseball ? (à droite).

La France, sacrée en 2008 mais éjectée du podium en 2012, revient à la troisième place. Sans doute la COP21 et ses promesses de monde durable ont inspiré les jeunes réalisant un vélo sens dessus dessous, à mi-chemin entre la Grande Boucle et « La Persistance de la mémoire » de Salvador Dali.

C’est ainsi qu’au XXIe siècle, on fait travailler les jeunes, qu’on leur inculque le goût de l’effort et du dépassement. Pour le meilleur de nos papilles. Rendez-vous pour la prochaine compétition en 2020.

____________

Pour en savoir plus sur le pain, comme aliment mondial

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Du poulet de laboratoire ?

Petite tambouille géopolitique de l’alimentation sucrée

A la rencontre des légumineuses (2) : l’Epicurium

Se battre contre le Roundup : les pétitions en ligne sont-elles la bonne idée ?

L’Alimentarium III : du musée physique au musée virtuel

Le Chef : paradoxal héros des écrans ?

Quand l’alimentation rend fou (Sciences humaines)

Food Porn, pornographie alimentaire

Cantine scolaire : la révolution silencieuse ?

Dijon, future capitale de la gastronomie envahie par la malbouffe ?