La FoodTech, c’est déjà en France

En quoi les startups peuvent être utiles à la restauration et en quoi elles révolutionnent le parcours du consommateur. Les 4 startups que nous vous présentons sont tenues par des entrepreneurs qui n’ont pas encore atteint la trentaine pour la plupart et ont puisé leur inspiration dans leur usage quotidien ou occasionnel des services de restauration et du snacking nomade et urbain. Ils se sont mis « à la place du consommateur » dans son acte d’achat et ont connu des désenchantements ou bien ont vu émerger une solution qui restait à explorer et qui n’existait pas… encore. Leur solution digitale entrerait enfin dans l’usage de nos utilisateurs, la clef du succès, ils remettent le local à l’honneur en intégrant la géolocalisation et puis surtout ils tiennent compte de l’intérêt pour le restaurateur de manière à créer un dispositif digital WIN/WIN/WIN : gagnant pour le consommateur, gagnant pour le restaurateur et gagnant pour la startup en créant de la valeur. Bon décryptage sur le site de Snacking.fr

Par exemple : présentation d’Optimiam

Optibox

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Gastronomie française au palais de l’Élysée

Du vin sans raisin, ou « note à note »

Le tourisme vers les savoir-faire agro-alimentaires

Buvez du lait et polluez deux fois !

« Food Coop » au-delà du film : défis urbains et aventures humaines

Les gazelles aiment-elles les sodas ?

Réfugiés : la cuisine en partage

Peut-on jouer avec la nourriture ? Histoire des nouilles dans un slip

Découvrez la « soupe à tout » : une interview de Christophe Lavelle

Dijon, future capitale de la gastronomie envahie par la malbouffe ?