Réfugiés : la cuisine en partage

Logo_fcbk_ko0n0xA l’heure où le mot « réfugié » entraine automatiquement son lot d’images désespérantes de cadavres échoués sur les plages, de foules agglutinées contre les grillages de frontières élevées dans l’urgence et de camps de fortune le long des périphériques des grandes villes, il est des initiatives qui tentent de donner un autre regard sur ces masses anonymes qui se pressent à nos portes. A défaut de craindre qu’elles mangent notre pain, pourquoi ne pas plutôt les regarder préparer le leur ?

Créer un moment de rencontre culturelle au travers de la passion la plus partagée au monde : la cuisine. Telle est l’ambition affichée du Refugee Food Festival, à l’initiative de deux foodtrotters passionnés. Lancé à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, cet événement, premier du genre, permettra de découvrir du 17 au 21 juin prochain le savoir-faire de chefs réfugiés auxquels des restaurants parisiens ouvriront leurs portes… et leurs cuisines !

Logo-Les-Cuistots-MigrateursAu programme: la cuisine syrienne, ivoirienne, iranienne, sri-lankaise à portée de main (avec ou sans fourchette). Promouvoir les cuisines du monde tout en favorisant l’insertion des personnes en difficulté à travers une démarche non pas condescendante mais bien au contraire valorisante, l’idée fait son chemin à travers plusieurs initiatives, dont celle des cuistots migrateurs. 

img4133

 

Envie d’un poulet à la syrienne ? D’un riz à l’iranienne ? D’un curry de poisson à la Sri lankaise ?  C’est le moment de venir à la rencontre de ces hommes et ces femmes pour qui la cuisine est non seulement au cœur de leur (sur)vie, mais également un élément de partage, source d’échange et, potentiellement, de dignité retrouvée.

 

 

 

 

Christophe Lavelle est chercheur au CNRS et au Muséum National d’Histoire Naturelle, à Paris. Il est également formateur à l’ESPE pour les professeurs de cuisine et co-fondateur du Food 2.0 LAB.

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Réalimenter Masséna : l’invitation gourmande et créative, derniers jours !

Le fast casual, une révolution ?

« Roastbeef », « beefsteak », « bifteck » !

2017, l’odyssée du Comté dans l’espace

Best sellers « français » livrés à domicile : sushi, pizza, tiramisu

L’excès au banquet ? Le cas du supra géorgien

Gastronomie française au palais de l’Élysée

La Cantate du café (de J.-S. Bach) : quand l’Europe s’entichait du café

Le fast food américain peine en Inde

Permis de végétaliser (3): la sémiotisation nourricière de nos villes