Quand McDo attaque la ville de Florence

mcdo-florenceAujourd’hui, McDonald’s réclame 19,8 millions de dollars à la ville de Florence pour avoir essuyé un refus d’implantation d’un « restaurant » de la marque sur la Piazza del Duomo, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

La Piazza del Duomo est un joyau mondial, elle fait partie de notre patrimoine commun. La ville de Florence, en Toscane, essaie de promouvoir la SlowFood, la culture culinaire locale, elle étudie l’implantation de jardins collectifs et de toits potagers, cette ville promeut une alimentation plus saine pour ses citoyens et tente de préserver son patrimoine tant culinaire qu’historique. Avons-nous là un aperçu des recours que les grandes multinationales pourront intenter demain en toute légalité ?

Engager des procès contre des territoires qui veulent conserver une identité culinaire, des valeurs, un patrimoine ?  Mc Donald’s dénonce une « injustice manifeste », un obstacle à la liberté d’entreprendre et réclame 17,8 millions d’euros de dommages & intérêts pour le manque à gagner d’un « restaurant » qui n’existe pas !  Les plus grandes signatures de la presse ne manquent pas de rapporter l’événement : du Wall Street Journal (Unhappy Meal: McDonald’s Battles to Bring Golden Arches to Heart of Florence) au Monde (Florence ne veut pas d’un McDonald’s sur la piazza del Duomo) en passant par La Tribune.

Mais comment cela est-il possible ? Comment protéger nos territoires contre l’appétit de ces grandes multinationales ? Est-ce là un avant-goût sauce burger des accords en cours de tractation entre l’Europe et le continent Américain ?

Nous, Citoyens Européens, soutenons la courageuse ville de Florence et son maire Dario Nardella dans cette lutte. Protégeons l’historique Piazza del Duomo de l’arche jaune et de son appétit insatiable, sauvegardons le patrimoine du centre historique de cette magnifique ville qu’est Firenze !

Gilles Fumey est géographe de l’alimentation, professeur à l’Université Paris Sorbonne ; il est responsable du Pôle Alimentation, risque, santé à l’ISCC (CNRS) et dirige le Food 2.0 LAB

Si vous souhaitez signer la pétition en faveur de la ville de Florence : Change.org

Cette pétition sera remise à :

  • Matteo Renzi, Président du Conseil italien
  • Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne
  • Jean-Pierre Petit, CEO de McDonald Europe
Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Réfugiés : la cuisine en partage

Manger du nouveau, risquer de devenir autre

Turin capitale végétarienne, Berlin capitale végane…

Scandaleux bacon : cachez ce sein que je ne saurais voir !

Cuisine de l’été – Amertume du concombre. Petite leçon de physiologie végétale.

Donald Trump : « Le vin jaune est un concept ridicule inventé par les Chinois »

McDonald Trump, le fast food et la politique

Les fromages français au tribunal

Le culte des mangues en Chine

Quand Léonard de Vinci était végétarien