Petit déjeuner : le monde dans nos tasses

PoulainSéminaire Penser l’alimentation de demain

Nous vous invitons au Food 2.0 LAB, Mardi 13 juin à 17h à l’ISCC (20 rue Berbier-du-Mets 75013 Paris Métro 7 Les Gobelins)

« Thé ? Café ? Chocolat ? » Cette litanie du matin, formulée dans tous les hôtels du monde, évoque à chacun un rituel quotidien immuable : celui du petit déjeuner. Qui peut en effet imaginer se réveiller sans l’odeur stimulante d’un café, la chaleur enrobante d’un thé ou la douceur réconfortante d’un chocolat chaud ? Et pourtant, ces boissons, pour nous si familières, n’ont rien d’européennes. Ni le caféier, ni le théier, ni le cacaoier ne poussent dans les contrées tempérées. Alors comment ont-elles fait irruption dans nos tasses, et ce dès le XVIIIe siècle, au point de devenir nos indispensables complices des premières heures du jour ?

En retraçant l’étonnante histoire du petit déjeuner, de la découverte des denrées exotiques à leur exploitation, de leur transformation à leur diffusion en Europe et dans le monde, c’est toute la grande histoire de la mondialisation et de la division Nord/Sud que Christian Grataloup vient ici nous conter.  Ainsi chaque matin, depuis trois siècles, en buvant notre thé, notre café ou notre chocolat, c’est un peu comme si nous buvions le Monde…

Christian Grataloup est géographe, professeur émérite de géohistoire à l’Université Denis Diderot (Paris VII) . Il est notamment l’auteur de « L’invention des continents » (2009), « Faut-il penser autrement l’histoire du monde ? » (2011) et « Géohistoire de la mondialisation » (2015).

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Le goûter, un repas de plus pour les Français ?

Tartufferie dans la nutrition scientifique

L’envers du foie gras, l’enfer des canards

Le Big Mac orphelin d’un Big Mec. Vraiment ?

Réfugiés : la cuisine en partage

Quand l’alimentation rend fou (Sciences humaines)

Sur la table, un drôle de couvert

L’excès au banquet ? Le cas du supra géorgien

Mangez 5 fruits 5 légumes… Des haricots verts pas très nets

Parcours gourmands (2): Vers des médiations renouvelées ?