Pierre Raffard   |  Chercheur - Enseignant


Pierre Raffard est géographe. Après une thèse soutenue en 2014 à l’Université Paris-Sorbonne consacrée au rôle de l’alimentation dans les dynamiques de citadinisation d’un groupe migrant à Istanbul, ses recherches actuelles portent sur les métissages culinaires, notamment en France et en Turquie, et questionnent le besoin des mangeurs et des acteurs politiques de s’inscrire et/ou de promouvoir l’existence de frontières et de territoires alimentaires. Au croisement de la géographie culturelle et de la géographie sociale, il cherche à comprendre les modalités d’interaction et d’hybridation de systèmes culinaires géographiquement localisés, en replaçant les phénomènes observés dans le temps long historique. Un autre aspect de ses travaux porte sur la place de l’alimentation dans l’espace urbain et sur son utilisation comme argument de marketing territorial.

Il est actuellement Assistant Professor à l’Université Izmir Ekonomi (Turquie) où il enseigne les Food Studies.

Thèmes de recherche

  • Risques, santé, sociétés
  • Comportements alimentaires
  • Crises alimentaires, controverses
  • Politiques alimentaires, villes
Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

La gastrocosmétique de Kentucky Fried Chicken (KFC) : du vernis à ongles à lécher

Le Chef : paradoxal héros des écrans ?

Permis de végétaliser (3): la sémiotisation nourricière de nos villes

Cuisine française végétarienne : une affaire compliquée ?

Plutôt crus ou cuits, vos tardigrades ?

Des fourmis sur une crevette : René Redzepi et Noma au Japon

Le Kebab, ce plat européen qui nous rassemble

Musique et Art culinaire : les rhapsodies du goût (1/3)

Découvrez la « soupe à tout » : une interview de Christophe Lavelle

Le réchauffement des océans… dans un verre d’eau !