Daniele Zappalà - Postdoc


Daniele Zappalà poursuit ses recherches au sein de l’Ecole doctorale de Géographie à l’Université Paris IV – Sorbonne. Sa thèse explore La géographie italienne des saveurs et des arômes dans l’imaginaire français contemporain.  Il s’intéresse notamment au rôle de l’imaginaire géographique dans l’évolution, les recompositions et les brassages qui investissent les cultures culinaires européennes contemporaines, sur fond de tension entre enracinements locaux et paradoxes de l’industrialisation alimentaire.

La reconnaissance et la construction de la cuisine italienne en France relèvent d’un processus historique et social dont l’imaginaire des mangeurs français est le principal moteur, sur fond d’une communauté culturelle franco-italienne ancienne. Ce rôle performatif de l’imaginaire s’exerce à travers des concepts (rattachés à la cuisine) circulant entre la conscience des mangeurs, la sémiosphère française et les territoires culinaires italiens en France. Dans l’espace public, ces derniers sont représentés principalement par les établissements italiens de restauration.

En considérant les trois dimensions (imaginaire des mangeurs, contenus circulant dans la sémiosphère, établissements culinaires), Daniele Zappalà analyse le rôle spécifique de l’imaginaire géographique dans la migration et la création contemporaines de la cuisine italienne en France. L’opérateur géographique du paysage joue un rôle essentiel dans cette construction, mais il est investi de plus en plus par un processus d’écologisation, au fur et à mesure que la cuisine italienne en France devient le symbole d’un voyage vers une « nature désirée ». L’opérateur trajectif du naturel (mouvement vers la nature) prend le relais du paysage, dans un contexte d’inquiétudes écologiques croissantes des mangeurs et de rejet des modèles alimentaires d’inspiration strictement moderniste, conçus à partir d’une séparation présumée entre homme et nature. La cuisine italienne en France devient une illustration de la quête contemporaine de nouveaux modes d’existence.

__________

Ph.D. in Geography, Université Paris-Sorbonne (Paris IV)

Publications universitaires récentes :

  • « Les nouveaux idéaux « récréatifs » de la gastronomie italienne », in L’Alimentation Demain – Cultures et Médiations, CNRS Éditions, 2016, pp.73-78.

Articles de presse :

Thèmes de recherche

  • Comportements alimentaires
  • Gastronomie, food art
  • Politiques alimentaires, villes
Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.