Tsukiji : Le marché aux poissons de Tokyo

tsukiji

Ce beau livre illustré rend hommage à travers cent cinquante photos à l’un des plus célèbres marchés de gros du monde. La disparition de Tsukiji à la suite de son déménagement prévu fin 2016 (et repoussé en 2017) est l’occasion de célébrer la gastronomie japonaise incarnée par ce monument du patrimoine japonais. Les photos de Frédéric Georgens sont un précieux témoignage qui retrace plus de 15 ans de reportage à travers les allées étroites et fourmillantes de cet immense marché où jaillit un monde hors du monde.

Frédéric Georgens

Photographe professionnel, il a fondé le Tour opérateur « Voyage Passion Photo ». Spécialiste du Japon, il est tombé amoureux du marché de Tsukiji qui est pour lui l’âme de l’ancien Tokyo. Il a eu la chance de pouvoir photographier à toute heure le marché, les fameuses enchères aux thons ainsi que les marchands avec lesquels il a noué de profondes amitiés.

Gilles Fumey

Gilles Fumey est géographe, professeur à l’université Paris-Sorbonne et à Sciences Po, chercheur au CNRS où il dirige le pôle « Alimentation » (ISCC-CNRS). Il anime le blog de Libération « Géographie en mouvement » et publie régulièrement ses chroniques passionnantes dans La Vie et la revue La Géographie.

Joji Nozawa

Né dans la région de Nagasaki, Joji Nozawa est historien de l’économie. Il a soutenu une thèse en 2012 à l’université Paris-Sorbonne sur Les vins européens à la conquête de l’Asie extrême. Il est maître de conférence d’histoire moderne à l’université Teikyo à Tokyo.

 

Commander le livre
Food 2.0 LAB en partenariat avec Amazon

Du même auteur –

                       

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Manger Macron

L’obsésité, le diabète… et l’ours

Cuisine de l’été – Troubles dans les tomates-mozzarella

Permis de végétaliser (2) : de la ville verte à la ville vivrière

Michel & Augustin, le bec dans le chaudron

Se battre contre le Roundup : les pétitions en ligne sont-elles la bonne idée ?

Quand la Californie veut inventer la Food 2.0

Prêts à mourir en mangeant du fugu ?

Quand Léonard de Vinci était végétarien

« Millennials » : la passion du rose !