Joji Nozawa   |  Chercheur Affilié


Joji Nozawa est historien de l’alimentation. Ses travaux de recherche portent sur la mondialisation des cultures alimentaires principalement depuis la fin du XVème siècle à nos jours. Il s’agit non seulement de la diffusion de nourritures nouvelles vers d’autres régions du monde mais aussi de la tension perpétuelle perçue entre le global et le local. Sa thèse de doctorat soutenue à l’université de Paris-Sorbonne, intitulé Les vins européens à la conquête de l’Asie extrême : Le rôle de la VOC dans l’expansion orientale du vin aux Temps modernes est en cours de publication aux éditions du CNRS.

Joji Nozawa est actuellement Maître de conférence à l’Université Teikyo (Tokyo) dans de Département de Sciences économiques, il est aussi chercheur associé à la Maison franco-japonaise (Institut français de recherche sur le Japon) et correspondant de la Revue Food & History, où il publie régulièrement un rapport de synthèse sur les différentes travaux consacrés à l’histoire de l’alimentation au Japon.

___________

Ph.D. in History, Université Paris-Sorbonne (Paris IV)

 

Publications universitaires récentes :

http://www.mfj.gr.jp/recherche/equipe/chercheurs/joji_nozawa/

Thèmes de recherche

  • Risques, santé, sociétés
  • Comportements alimentaires
  • Gastronomie, food art
  • Politiques alimentaires, villes
Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Permis de végétaliser (3): la sémiotisation nourricière de nos villes

La Cité du Vin : carrefour et parcours d’interprétation libre

Le Sandwich et le Sushi

Food pairing (1/3): la « science » des associations d’ingrédients dans une recette

Se battre contre le Roundup : les pétitions en ligne sont-elles la bonne idée ?

Petites et grandes leçons des dystopies alimentaires : l’Art de la table selon les « Cités Obscures »

L’exposition « Impression 3 D » à la rencontre des nouvelles pratiques culinaires

Légumineuses (1): approche communicationnelle de l’année internationale 2016

Food pairing (2/3) : la « science » des accords mets-vins

« Terra Madre, Salone del Gusto » la nouvelle politique alimentaire de Turin