Silvia Pérez-Vitoria   |  Chercheuse affiliée


Silvia Pérez-Vitoria est économiste, sociologue et documentariste.  Ses recherches portent sur les questions agricoles, les mouvements paysans, la critique du développement et l’agroécologie. Elle a réalisé de nombreux documentaires sur ces thèmes aux Etats-Unis, au Nicaragua, au Mexique, en France, en Espagne, en Roumanie, en Italie.

Silvia Pérez-Vitoria a été à l’initiative des Colloques Défaire le développement, refaire le monde (Paris, 2002) et Agroécologie. Nourriture, paysannerie, autonomie (Albi, 2008).  Elle a notamment publié Les Paysans sont de retour (Actes Sud), La Riposte des paysans (Actes Sud) et a collaboré à La bio entre business et projet de société (Agone). Elle enseigne aussi dans le Master d’agroécologie de l’Université internationale d’Andalousie.

En Italie, son ouvrage Les paysans sont de retour a reçu le prix Farmers’ friend 2008 et le prix Nonino 2009. Il est traduit en allemand et espagnol. Aujourd’hui, Silvia Pérez-Vitoria est considérée comme l’une des meilleures journalistes spécialisées dans les mouvements paysans alternatifs du monde entier ; elle collabore notamment à L’Ecologiste et au Monde Diplomatique.

_____________

Ph.D. in Economics, Université Paris VIII

 

Publications universitaires récentes :

  • « L’agriculture urbaine, alternative agricole ou alternative urbaine ? », Revue d’ethnoécologie, 2015
  • Manifeste pour un XXIème siècle paysan, Actes Sud, 2015

 

Thèmes de recherche

  • Risques, santé, sociétés
  • Crises alimentaires, controverses
  • Ethique, environnement, bien-être animal
Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Géopolitique du dégoût : Manger des insectes en Occident ?

Scandaleux bacon : cachez ce sein que je ne saurais voir !

« 543 manières d’accommoder les œufs » !

L’obsésité, le diabète… et l’ours

Musique et Art culinaire : les rhapsodies du goût (1/3)

Quoi de neuf au rayon emballage ?

Végétarisme : entre bonheur et « dissonance cognitive »

Musique et Art culinaire : les rhapsodies du goût (3/3)

Alimentation en quête de « sciensationnel » !

Légumineuses (1): approche communicationnelle de l’année internationale 2016