Manifeste pour un XXIe siècle paysan

Manifeste pour un XXIs paysanDepuis une vingtaine d’années, les paysans du monde ne se laissent plus faire. Ils s’élèvent contre la volonté affichée par de nombreux chercheurs et politiciens de les faire disparaître pour les remplacer par des “techniciens du vivant”.
Ce livre est un cri de colère contre la destruction d’un mode de vie et contre les débats et les politiques actuels sur les questions agricoles qui apparaissent de plus en plus comme des leurres. Mais il fait aussi des propositions pour cheminer vers d’autres possibles. Des ruptures avec le système dominant sont nécessaires. Ce n’est qu’en redonnant toute leur place aux paysans dans nos sociétés que l’on pourra sortir de l’impasse à laquelle conduisent l’agriculture et l’alimentation industrielles et, plus généralement, un développement économique qui fait chaque jour la preuve de son échec.

Sommaire

Colères. La marchandisation généralisée de la nature // La spoliation et la destruction des terres agricoles // La libéralisation accrue des échanges agricoles // Le déni et l’élimination des paysans.

Impostures. Agriculture biologique et agroécologie : l’art de transformer une critique sociale en un ensemble de techniques « performantes » // De l’agriculture familiale et autres avatars // La faim dans le monde : au-delà des chiffres // Agriculture urbaine : la solution par les villes ?

Ruptures. Retour sur la question du développement // L’économie contre la nature // Rompre avec la toute-puissance des sciences et des techniques // Le mythe du consommateur.

Dissidences. Retrouver des formes d’autonomie // Reconquête des territoires ? // Paysans rebelles ! // Vers de nouvelles constructions sociales

Editions Actes Sud, 192 p., 18 euros

Commander le livre
Food 2.0 LAB en partenariat avec Amazon

Du même auteur –

Voir aussi de Silvia Pérez-Vitoria, La Riposte des paysans, Actes Sud, 2010.

       

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Le déjeuner sur l’Herbe : de la fécondité artificielle à la fertilité de la nature?

Les gens de Dublin: la discrétion d’un repas testament…

2017, l’odyssée du Comté dans l’espace

Du vin sans raisin, ou « note à note »

Into the Wild: la cuisine du (gros) gibier

Pourquoi l’humanité est-elle carnivore ? Le Food 2.0 LAB a invité Florence Burgat

La cuisine française végétarienne : une affaire compliquée ?

Art contemporain : Manger en blanc, ou La Dernière Cène (2008)

Le fast food américain peine en Inde

De la finance dans nos assiettes