Le mythe gastronomique français

le-mythe-gastronomique-francaise-alain-drouardLa France, numéro un mondial de la gastronomie ? Notre cuisine est-elle la meilleure et la plus inventive ? Est-elle réellement connue, copiée, enviée dans le monde entier ? Ou faut-il voir dans ce triomphalisme l’un de ces travers égocentriques dont notre pays a le secret ?

Né après la Révolution française, le mythe gastronomique français a connu son apogée au XIXe siècle : Brillat-Savarin triomphe, Carême codifie la haute cuisine, Escoffier s’impose comme une référence mondiale.

Bousculant les idées reçues, Alain Drouard retrace l’histoire de ce grand récit national qui a façonné nos représentations collectives, de ses origines lointaines à la Slow Food, de La Reynière au Michelin et du pot-au-feu à la cuisine moléculaire. Il constate le fossé grandissant entre la réalité de nos pratiques alimentaires et culinaires et les discours satisfaits qui les accompagnent.La France, autoproclamée « premier pays gastronomique » du monde, est aujourd’hui le deuxième mangeur de pizza après les États-Unis, et Mac Donald y est le premier restaurateur…
Une histoire de papilles qui éveille l’appétit, et l’exploration des remèdes pour redonner, modestement, un avenir à notre gastronomie.

Commander le livre
Food 2.0 LAB en partenariat avec Amazon

Du même auteur –

               

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Parcours gourmands (1) : énonciations et médiations renouvelées

Scandaleux bacon : cachez ce sein que je ne saurais voir !

La gastrocosmétique de Kentucky Fried Chicken (KFC) : du vernis à ongles à lécher

« Cultures Alimentaires et Territoires » – Anthropology of Food (vient de paraître)

Permis de végétaliser (3): la sémiotisation nourricière de nos villes

Réalimenter Masséna : l’invitation gourmande et créative, derniers jours !

Figures du Chef Cuisinier : l’éventail des possibles

Urbainculteurs (1) : avez-vous votre « permis de végétaliser » ?

A la rencontre des légumineuses (2) : l’Epicurium

Musique et Art culinaire : les rhapsodies du goût (2/3)