Dominique Pagès   |  Enseignante - Chercheure


Dominique Pages Picture

Dominique Pagès s’intéresse aux processus communicationnels qui travaillent actuellement « l’alimentation » et plus avant les « villes qui mangent », leurs lieux et leur agenda évènementiel (culturel et touristique).   Ses recherches se centrent sur la métropolisation culturelle et patrimoniale: elle analyse les imaginaires des villes nourricières et des lieux agri-urbains, les projets de Cités de la gastronomie (en termes de politiques des publics, de programmation culturelle et de centres d’interprétation) et les nouveaux métiers de l’agri-urbanisme.

– médiations et médiatisations des cultures alimentaires, culinaires et gourmandes
– la métropole qui mange: fabrique symbolique et médiations publiques
– les lieux et temps de l’agriculture urbaine
– tourisme et patrimoines gourmands
– art écologique et Food art: des arts militants à la rencontre des sciences
– exposition et muséalisation des patrimoines alimentaires

Dominique Pagès est également responsable du Master Cultures, Tourismes et Communication du CELSA

 

 

Thèmes de recherche

  • Comportements alimentaires
  • Gastronomie, food art
  • Politiques alimentaires, villes
Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Quand McDo attaque la ville de Florence

Petites et grandes leçons des dystopies alimentaires : l’Art de la table selon les « Cités Obscures »

Journée internationale de la bulle

Michel & Augustin, le bec dans le chaudron

Permis de végétaliser (3): la sémiotisation nourricière de nos villes

Cuisine de l’été – Grillade le midi, grillade le soir : Petite leçon de nutrition

Cuisine de l’été – Manger des huîtres ? Petite leçon d’écologie

Les gens de Dublin: la discrétion d’un repas testament…

La France, ça se mange !

Bravo, les cuistots migrateurs !