Dominique Pagès   |  Enseignante - Chercheure


Dominique Pagès s’intéresse aux processus communicationnels qui travaillent actuellement “l’alimentation” et plus avant les “villes qui mangent”, leurs lieux et leur agenda évènementiel (culturel et touristique).   Ses recherches se centrent sur la métropolisation culturelle et patrimoniale: elle analyse les imaginaires des villes nourricières et des lieux agri-urbains, les projets de Cités de la gastronomie (en termes de politiques des publics, de programmation culturelle et de centres d’interprétation) et les nouveaux métiers de l’agri-urbanisme.

– médiations et médiatisations des cultures alimentaires, culinaires et gourmandes
– la métropole qui mange: fabrique symbolique et médiations publiques
– les lieux et temps de l’agriculture urbaine
– tourisme et patrimoines gourmands
– art écologique et Food art: des arts militants à la rencontre des sciences
– exposition et muséalisation des patrimoines alimentaires

Dominique Pagès est également responsable du Master Cultures, Tourismes et Communication du CELSA

 

 

Thèmes de recherche

  • Comportements alimentaires
  • Gastronomie, food art
  • Politiques alimentaires, villes
Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

La course aux “saveurs”

« Terra Madre, Salone del Gusto » la nouvelle politique alimentaire de Turin

Packaging : l’ingrédient secret qui ne se cache pas

Scandaleux bacon : cachez ce sein que je ne saurais voir !

Permis de végétaliser (2) : de la ville verte à la ville vivrière

Cuisine française végétarienne : une affaire compliquée ?

« Cultures Alimentaires et Territoires » – Anthropology of Food (vient de paraître)

A la rencontre des légumineuses (2) : l’Epicurium

Végétarisme : entre bonheur et “dissonance cognitive”

Cuisine de l’été – Amertume du concombre. Petite leçon de physiologie végétale.