Dominique Pagès   |  Enseignante - Chercheure


Dominique Pagès s’intéresse aux processus communicationnels qui travaillent actuellement “l’alimentation” et plus avant les “villes qui mangent”, leurs lieux et leur agenda évènementiel (culturel et touristique).   Ses recherches se centrent sur la métropolisation culturelle et patrimoniale: elle analyse les imaginaires des villes nourricières et des lieux agri-urbains, les projets de Cités de la gastronomie (en termes de politiques des publics, de programmation culturelle et de centres d’interprétation) et les nouveaux métiers de l’agri-urbanisme.

– médiations et médiatisations des cultures alimentaires, culinaires et gourmandes
– la métropole qui mange: fabrique symbolique et médiations publiques
– les lieux et temps de l’agriculture urbaine
– tourisme et patrimoines gourmands
– art écologique et Food art: des arts militants à la rencontre des sciences
– exposition et muséalisation des patrimoines alimentaires

Dominique Pagès est également responsable du Master Cultures, Tourismes et Communication du CELSA

 

 

Thèmes de recherche

  • Comportements alimentaires
  • Gastronomie, food art
  • Politiques alimentaires, villes
Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

“Lever matin n’est point bonheur. Boire matin est le meilleur” (Rabelais)

Permis de végétaliser (3): la sémiotisation nourricière de nos villes

Les ciseaux génétiques CRISPR/Cas9 tranchent dans la filière viande

Quand la Californie veut inventer la Food 2.0

Zone de guerre et vie sur Mars : imprimante alimentaire 3D et survie en espace hostile

L’exposition « Impression 3 D » à la rencontre des nouvelles pratiques culinaires

Les gens de Dublin: la discrétion d’un repas testament…

Packaging : l’ingrédient secret qui ne se cache pas

A la rencontre des légumineuses (2) : l’Epicurium

Cantine scolaire : la révolution silencieuse ?