Nourritures du futur : quand la Californie rêve de changer le monde de l’alimentation

CaliforniaŒuf végétal, lait de vache produit dans une ferme “micro-cellulaire”, “Soylent”, “Plated”, e-Chefs et e-restaurants… symbolisent l’engouement actuel de la Silicon Valley pour la “Food Tech”, ses start-up et le mouvement “Bon Appétech”.  Quelles logiques se cachent derrière ce qu’on appelle déjà la révolution “Food 2.0” ? De quelle façon nos pratiques alimentaires sont-elles actuellement transformées par les “millenials”, les réseaux sociaux, les Apps, l’Internet of Food, le “quantified self” et les objets connectés ? En Californie, la transformation de l’idée de santé et de mieux-être affecte directement les pratiques culinaires, façonnées désormais par la “nutrigénomique computationnelle”, le microbiote, l’éthique animale, les protéines végétales, la “gastronomie digitale” ou la “cuisine cognitive”.  Plus que jamais : “Food is information”…

Intervenant : Richard C. Delerins est anthropologue et chercheur au Food 2.0 LAB.

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

La Cité du Vin : carrefour et parcours d’interprétation libre

Quoi de neuf au rayon emballage ?

Quand la Californie veut inventer la Food 2.0

Parcours gourmands (1) : énonciations et médiations renouvelées

Plutôt crus ou cuits, vos tardigrades ?

« Terra Madre, Salone del Gusto » la nouvelle politique alimentaire de Turin

L’obsésité, le diabète… et l’ours

Musique et Art culinaire : les rhapsodies du goût (2/3)

Petites et grandes leçons des dystopies alimentaires : l’Art de la table selon les « Cités Obscures »

Les gens de Dublin: la discrétion d’un repas testament…