Le biscuit et son marché – Olibet, LU et les autres marques depuis 1850

ptlu La révolution industrielle s’empare du biscuit pour en faire un bien de consommation courante. À partir d’Olibet et de LU, cet ouvrage retrace les stratégies des biscuitiers pour valoriser leurs marques. Cette histoire de marché permet de saisir les mécanismes de la « fabrique » du consommateur à travers la diffusion d’une véritable culture de la consommation. Celle-ci devra évoluer après la seconde guerre mondiale avec l’émergence de la grande distribution, du marketing et des stratégies d’alliances, à l’origine du groupe BSN-Danone.

Sommaire :

Le temps des découvertes et des innovations (1844-1881)
Une innovation de produit
Une innovation de procédé
La Belle Époque de la consommation ostentatoire (1881-1914)
La création d’entreprise aux premiers temps du capitalisme agro-industriel
Les enjeux commerciaux et culturels de la marque
La « bataille » pour la légitimité entre grandes marques
Un marché en mutations (1914-1945)
La Première Guerre mondiale : un accident ?
Les mutations de la biscuiterie française
La Seconde Guerre mondiale : des années fastes ?
Le choc de l’unification des marchés français et européen (1945-1974)
Le nouvel « âge d’or » de la biscuiterie française
L’éphémère retour de la prospérité
Olibet face aux nouveaux commerçants
Les biscuitiers français contraints à la concentration
De la disparition d’Olibet à la naissance de Danone (1974-1994)
Le vieillissement de la marque Olibet
La fin d’Olibet
L’expansion des logiques de groupe

Commander le livre
Food 2.0 LAB en partenariat avec Amazon

Du même auteur –

       

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

L’obsésité, le diabète… et l’ours

Quoi de neuf au rayon emballage ?

Cuisine de l’été – Manger des huîtres ? Petite leçon d’écologie

“Emoji Burger” : fromage et esthétique des émotions !

Le réchauffement des océans… dans un verre d’eau !

Scandaleux bacon : cachez ce sein que je ne saurais voir !

Manger ! au Forum des images (Paris), du 2 mars au 4 avril 2016

Figures du Chef Cuisinier : l’éventail des possibles

“Roastbeef”, “beefsteak”, “bifteck” !

Cuisine de l’été – Le sel et l’eau de cuisson