Christophe Lavelle   |  Chercheur - Enseignant


Christophe Lavelle est biophysicien, chercheur au CNRS et cofondateur du Food 2.0 LAB. Ses travaux de recherche portent notamment sur la régulation de l’expression génétique et sur les propriétés biophysiques des macromolécules. Passionné par l’alimentation et les relations entre art et science, il enseigne dans de nombreux établissements : universités Paris VI, Paris VII, Cergy-Pontoise, Aix-Marseille, Lyon, Lille, Toulouse, SupBioTech Paris, Le Cordon Bleu Paris.

Christophe Lavelle donne régulièrement des conférences auprès du grand public ou de professionnels de l’alimentation, en France comme à l’étranger. Auteur d’une quarantaine d’articles de recherche, il collabore avec différents éditeurs (Belin, BPI, CRC Press) sur des ouvrages collectifs de “science culinaire”. Il est membre de nombreuses sociétés savantes scientifiques et gastronomiques, dont la Société Française de Biophysique, l’American Biophysical Society et l’Association des Disciples d’Escoffier.

_____________

Ph.D. in Molecular Biophysics, Université Pierre et Marie Curie (Paris VI)

 

Publications universitaires récentes

  • Les Protéines végétales : un nouvel eldorado nutritionnel” avec Karen Uriot, in L’Alimentation demain, CNRS Éditions, 2016, pp.181-196.
  • The physics of epigenetics, Cortini, R., Barbi, M., Caré, B., Lavelle, C., Lesne, A., Mozziconacci, J. and Victor, J.M. , Rev. Mod. Phys. 88 : 025002 (April 2016)

Articles de presse

Thèmes de recherche

  • Comportements alimentaires
  • Gastronomie, food art
  • Nutrition, génétique, épigénétique
  • Food tech, innovation, produits
Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Le Chef : paradoxal héros des écrans ?

Pain et fromage au menu de la semaine

Quand la Californie veut inventer la Food 2.0

“Matsutake”: le champignon de la fin du monde

Permis de végétaliser (3): la sémiotisation nourricière de nos villes

Food pairing (3/3): les accords fromages et vins

Permis de végétaliser (2) : de la ville verte à la ville vivrière

Géopolitique du dégoût : Manger des insectes en Occident ?

Des fourmis sur une crevette : René Redzepi et Noma au Japon

L’exposition « Impression 3 D » à la rencontre des nouvelles pratiques culinaires