Richard C. Delerins   |  Chercheur - Enseignant


Richard C. Delerins

Richard C. Delerins est anthropologue. Ses travaux actuels portent sur comportements alimentaires et l’économie du corps : en particulier les relations entre valorisation du corps et « stratégies nutritives » en France, aux Etats-Unis et en Asie du nord-est (Chine, Corée du Sud, Japon).  Ses recherches qui intègrent la génomique, le big data, et les algorithmes éclairent les fondements de l’économie du « mieux-être » : notamment la convergence « beauté, alimentation, santé », et en particulier, les nouvelles pratiques corporelles et les comportements de consommation des années à venir. Richard C. Delerins a reçu pour ses travaux de recherche le Prix Nivea du CNRS.

En Californie et à Los Angeles, Richard C. Delerins explore la façon dont la génomique, les algorithmes et le Big data transforment les pratiques sociales (conception des nouveaux produits/services). Ses récentes recherches de terrain portent également sur les comportements de consommation des « millennials ».

Richard C. Delerins est Docteur en philosophie (Panthéon-Sorbonne) et ancien élève de l’EHESS, de l’ESSEC et de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA Anderson School ). Il enseigne en France et aux Etats-Unis.

Publications universitaires récentes :

Articles de presse récents :

Thèmes de recherche

  • Comportements alimentaires
  • Nutrition, génétique, épigénétique
  • Food tech, innovation, produits
  • Ethique, environnement, bien-être animal
Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Les délices de Tokyo

Pourquoi les insectes nous fascinent

Whitewashing : le bon lait de Normandie pour les enfants syriens

Best sellers « français » livrés à domicile : sushi, pizza, tiramisu

Big Mamma, big bang italien à Paris ?

Pourquoi l’humanité est-elle carnivore ? Le Food 2.0 LAB a invité Florence Burgat

La cuisine, c’est le Pérou !

« Lever matin n’est point bonheur. Boire matin est le meilleur » (Rabelais)

Le réchauffement des océans… dans un verre d’eau !

La France, ça se mange !