Alimentation et géopolitique : la lutte pour le contrôle des bouches et des esprits

Arme de domination et de conquête, l’alimentation est au cœur de la géopolitique. Enjeu de souveraineté, enjeu humanitaire, elle est aussi, à chaque maillon de la chaîne, un outil de contrôle des bouches et des esprits. De l’industrialisation de l’agriculture à l’émergence de multinationales agroalimentaires, du soft power des chefs à l’uniformisation des goûts, l’alimentation est en passe de devenir un bien économique comme un autre, modelée par la mondialisation.

projet-recherche-alimentation-geopolitique Dans le même temps, des contre-pouvoirs en façonnent d’autres contours : bio, circuits courts, roman national culinaire autour de produits emblématiques… autant d’acteurs impliqués dans chaque étape de l’acte alimentaire qui décident aujourd’hui de ce que nous mangeons.

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

Food pairing (1/3): la “science” des associations d’ingrédients dans une recette

Boire ou croquer, il faut choisir !

Le Chef : paradoxal héros des écrans ?

“Roastbeef”, “beefsteak”, “bifteck” !

Petites et grandes leçons des dystopies alimentaires : l’Art de la table selon les « Cités Obscures »

L’obsésité, le diabète… et l’ours

Cuisine de l’été – Manger des huîtres ? Petite leçon d’écologie

“Lever matin n’est point bonheur. Boire matin est le meilleur” (Rabelais)

Géopolitique du dégoût : Manger des insectes en Occident ?

Pain et fromage au menu de la semaine