Alimentation et géopolitique : la lutte pour le contrôle des bouches et des esprits

Arme de domination et de conquête, l’alimentation est au cœur de la géopolitique. Enjeu de souveraineté, enjeu humanitaire, elle est aussi, à chaque maillon de la chaîne, un outil de contrôle des bouches et des esprits. De l’industrialisation de l’agriculture à l’émergence de multinationales agroalimentaires, du soft power des chefs à l’uniformisation des goûts, l’alimentation est en passe de devenir un bien économique comme un autre, modelée par la mondialisation.

projet-recherche-alimentation-geopolitique Dans le même temps, des contre-pouvoirs en façonnent d’autres contours : bio, circuits courts, roman national culinaire autour de produits emblématiques… autant d’acteurs impliqués dans chaque étape de l’acte alimentaire qui décident aujourd’hui de ce que nous mangeons.

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

L’art de “manger seul” (2/2) : eenmaal et mindful eating

Permis de végétaliser (2) : de la ville verte à la ville vivrière

La Cité du Vin : carrefour et parcours d’interprétation libre

Les délices de Tokyo

Presbyosmie : humez tant qu’il est temps !

Pain et fromage au menu de la semaine

Food pairing (1/3): la “science” des associations d’ingrédients dans une recette

Parcours gourmands (2): Vers des médiations renouvelées ?

Noma au Japon (2): de l’émotion culinaire à l’expérience cinéphile, une injonction à la créativité

L’art de “manger seul” (1/2) : mukbang et ASMR