Les Millennials et la passion du rosé : “consommation cognitive” et sentiment de soi

Une Conférence organisée au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) par le CIVR avec Richard C. Delerins, co-directeur du Food 2.0 LAB Paris. 

Mardi 22 janvier 2019 à 10h –Marseille (MUCEM)

Vins rosés, pink noodles, ananas rose, chocolat rubis, macaron à la rose, radis “red meat” … rien ne semble échapper à la vague rose qui déferle sur les produits alimentaires. Le rose, nous annoncent les grands couturiers est aussi la couleur phare de la mode actuelle – notamment chez les millennials. Depuis quelques années, les américains sont devenus les deuxièmes consommateurs mondiaux de vin rosé (“blush wine”) après les français. Les ventes de vin rosé ont augmenté de 30% en quinze ans et la tendance se poursuit. Que se cache-t-il derrière cette “soudaine” passion pour le rosé ? Quels sont les “codes” du vin rosé et comment s’alignent-ils avec les valeurs des millennials ?

Richard C. Delerins, Ph.D. est anthropologue spécialiste des comportements alimentaires et co-directeur du Food 2.0 LAB.  Ses recherches récentes portent sur les « millennials » et la “consommation cognitive”. Richard C. Delerins a publié « La Révolution Food 2.0 en Californie : cuisine, génétique et big data », in L’Alimentation demain, CNRS Editions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bookmarquez le permalien.

FOOD 2.0 LAB : Articles récents

Les commentaires sont clos.

« Terra Madre, Salone del Gusto » la nouvelle politique alimentaire de Turin

“Emoji Burger” : fromage et esthétique des émotions !

Zone de guerre et vie sur Mars : imprimante alimentaire 3D et survie en espace hostile

La quête de “l’œuf parfait”

Figures du Chef Cuisinier : l’éventail des possibles

Parcours gourmands (2): Vers des médiations renouvelées ?

Le réchauffement des océans… dans un verre d’eau !

Le Sandwich et le Sushi

Petites et grandes leçons des dystopies alimentaires : l’Art de la table selon les « Cités Obscures »

Vocabulaire culinaire : Comment dit-on “pâté en croûte” en japonais ?